A propos de Love Simon

Love, Simon* est le premier roman de Becky Albertalli, autrice americaine. Son titre d’origine est Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens. Traduit de l’anglais par Mathilde Tamae-Bouhon, le roman a inspiré une adaptation cinématographique.

©https://livre.fnac.com/a11556959/Moi-Simon-16-ans-Homo-Sapiens-Edition-tie-in-Love-Simon-tie-in-Moi-Simon-16-ans-Homo-Sapiens-Becky-Albertalli

L’histoire se présente sous la forme du journal intime de Simon Spier, qui nous raconte son année de lycée et sa rencontre avec son âme sœur. Obligé de vivre dans un monde « hétéronormatif », Simon s’est habitué à cacher tant bien que mal sa différence. Il se sait homosexuel. Mais, il ne l’a jamais vraiment confié à personne, sauf à quelqu’un qu’il ne connaît pas et avec qui il communique par l’intermédiaire du Tumblr de son lycée, Blue. Ils s’envoient des mails quotidiens et ils se croisent peut être tous les jours mais sans le savoir, car le secret des prénoms est bien gardé. Simon aimerait bien connaître la véritable identité de Blue. Il enquête discrètement au risque de froisser son ami virtuel. Sans succès! Malgré tout, Simon est heureux dans sa bulle avec ses meilleurs amis, Leah, Nick et Abby, ses parents et surtout Blue. Jusqu’au jour où Martin, un de ses camarades qu’il n’apprécie pas beaucoup, tombe sur leurs échanges de mails. Et commence à exercer sur lui une forme de chantage. Simon devra ainsi choisir entre dévoiler son secret ou aider Martin à se rapprocher d’Abby qui, il le sait, ne l’aime pas particulièrement.

Les personnages de ce roman sont très attachants. Les seuls liens qui tissent leurs relations sont ceux de l’amitié et de l’amour.  La haine est peu présente. Ce roman n’est pas long et très agréable à lire. Il traite de sujets actuels comme l’homosexualité à travers les critiques pleines de préjugés entourant cette différence. Tout au long du récit, le lecteur cherche à découvrir l’identité de Blue, partageant ainsi l’obsession grandissante du héros. Jusqu’au bout, le lecteur est tenu en haleine et ne parvient pas à deviner derrière qui se cache la véritable identité de Blue. Essayez et  vous verrez! Ce livre est un véritable coup de cœur.

*Livre présent au CDI