Combien y a-t-il de matchs de foot chaque année ?

Des centaines.

Combien de vie possède un être humain ?

Une seule.

La logique voudrait que la vie humaine ait la priorité sur un sport vu et revu. Et pourtant, des centaines de vies ont été sacrifiées pour accueillir le cul des supporters au Qatar. L’ego est un danger pour les autres. Le besoin d’être le centre du monde durant un évènement sportif mondial, la seule ambition pour construire un stade à vitesse accélérée et risquer la vie d’ouvriers et ouvrières fatigué.e.s par la chaleur et les journées interminables. Mais cela ne coupe pas l’appétit de l’ego qui cherche à attirer toute l’attention par des scandales déchirant les valeurs humaines. Punir juridiquement des êtres pour la direction de leur cœur. Le Qatar interdit l’homosexualité par but d’aimanter les caméras médiatique en leur direction. “Venez jouer, venez critiquer, venez chez nous”

 

Par Lou