La saison terminée, le championnat de France de Football a enfin rendu son verdict final !

 Au terme d’une riche saison, pleine de rebondissements et de spectacle, qui a vu le Paris Saint-Germain triompher, l’Olympique Lyonnais et l’AS Monaco accéder à la Ligue des Champions, L’Olympique de Marseille, l’AS Saint-Étienne et les Girondins de Bordeaux en Ligue Europa ou encore Lens, Metz et Evian Thonon-Gaillard descendre en deuxième division, nous allons essayer de revenir sur les faits marquants de cette belle saison et en faire bilan.

Bilan de la saison

PARIS, LYON ET MONACO GRANDS GAGNANTS

Le Paris Saint-Germain aura réalisé une saison historique dans cette édition du Championnat de France 2014/2015. Les hommes de Laurent Blanc auront tout raflé cette saison en remportant le Trophée des Champions, Le Championnat, La Coupe de la Ligue et la Coupe de France. Malgré un début de saison plus que poussif qui a vu le club de la capitale jouer le rôle de poursuivant des deux Olympiques, les joueurs parisiens seront finalement parvenus à réaliser une saison 2014/2015 couronnée de succès.

 Sur le podium, à la seconde place, on retrouve l’Olympique Lyonnais. Le club de Jean-Michel Aulas, emmené par une nouvelle génération de jeunes joueurs et un nouvel entraîneur en la personne de Hubert Fournier aura réussi à faire douter l’intouchable PSG durant toute la seconde partie de saison et est même passé près d’un sacre national, le 8ème de son histoire. La saison des Gones est d’autant plus fantastique que le club est touché par d’importants problèmes financiers et a dû faire confiance aux jeunes pousses formés au club, paris gagnants pour Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe.

 A la troisième place de cette Ligue 1, les Monégasques de Leonardo Jardim sont bien présents ! Le début de saison du club du Rocher pourtant n’annonçait rien de beau pour les hommes en rouge. Après le changement de stratégie (voir Monaco, où en est-on ?) et les très mauvais résultats du club, personne n’aurait pu parier sur une telle remontée de l’AS Monaco. Toujours est-il que la méthode Jardim a porté ses fruits et il a rempli les objectifs du club, c’est-à-dire une qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions.

MARSEILLE GRAND PERDANT, SAINT ETIENNE ET BORDEAUX EN EUROPE

 Le grand perdant de la saison s’il devait y en avoir un, est sûrement l’Olympique de Marseille qui, emmené par le charismatique Marcelo Bielsa, est passé près d’un dixième sacre national. Tout au long de l’année, les phocéens ont tenu la dragée haute aux autres équipes et ont été leaders du championnat durant toute la première partie de saison avec un fond de jeu de grande qualité (voir La révolution Bielsa). La seconde partie de la saison fut beaucoup plus compliquée pour les joueurs de l’OM qui ont enchaîné les mauvaises performances. Le bilan de la saison de Marseille est contrasté. D’une part, les joueurs ont offert beaucoup de satisfaction, menés d’une main de fer par Marcelo Bielsa. Mais d’autre part, les objectifs fixés par Vincent Labrune (président du club) à savoir une qualification pour la Ligue des Champions n’ont pas été rempli…

L’AS Saint Etienne et les Girondins de Bordeaux, fidèles à eux mêmes, ont été solides et ont réussi à accrocher l’Europa League (5ème et 6ème place respectivement). Bordeaux a très bien commencé sa saison et était leader du championnat de France jusqu’à la 5ème journée. Le nouvel entraîneur de Bordeaux Willy Sagnol a réussi sa reconversion en entraîneur, en prenant la place de Francis Gillot. Il avait comme objectif d’emmener son équipe le plus haut possible et accrocher l’Europe.

 Saint Etienne a aussi réalisé une très belle saison, les hommes de Christophe Galtier ont été réguliers et ont montré de belles choses durant toute la saison. Franck Tabanou, Max Alain Gradel ou encore Stéphane Ruffier ont montré l’étendue de leurs capacités, leur potentiel et ont grandement contribué à la qualification de leur équipe pour les barrages de la Ligue Europa, dans laquelle ils auront l’objectif d’aller le plus loin possible.

METZ, LENS, EVIAN MÊME DECEPTION…

 La saison n’a pas été belle pour tous les clubs de Ligue 1, le succès n’a pas été le même pour toutes les équipes. Metz, Lens et Evian ont goûté à la cruelle loi du football. Ces trois clubs joueront la saison prochaine dans la division inférieur : La ligue 2.

Lens n’aura rien réussi cette année, après une belle montée du club en Ligue 1 et le rachat par la millionnaire Hafiz Mammadov, les supporters lensois pouvaient espérer un avenir prospère pour leur équipe. Il n’en fut rien, La saison du Racing Club de Lens fut un véritable cauchemar ! Sur le plan financier, Hafiz Mammadov n’a pas rempli les caisses comme promis prétextant des problèmes financiers. Sur les 15M€ promis, seul un petit million est arrivé à Gervais Martel. Ensuite sur le plan sportif, le manque de cet argent frais pour renforcer l’équipe s’est fait ressentir et Antoine Koumbouaré a fait avec ce qu’il avait, avec plus ou moins de réussite…

 Metz, promu comme Le RC Lens, avait pour objectif le maintien du club en Ligue 1 mais là aussi le club a vécu un véritable enfer en première division. Malgré un recrutement ambitieux avec notamment l’arrivée de l’ex-international français Florent Malouda, les messins n’ont jamais existé et assez vite tiré une croix sur l’élite. Les hommes de Patrice Garande évoluerons en Ligue 2 la saison avec le RC Lens et Evian Thonon Gaillard

 Les savoyards justement ont vécu un scénario différent. Les joueurs de Pascal Dupraz sont habitués à flirter avec le danger et la descente en Ligue 2. La saison dernière notamment le duel face au FC Sochaux d’Hervé Renard a accordé une saison de répit à Evian Thonon Gaillard.  Cette saison fut beaucoup plus compliquée même si le club est une fois de plus passé proche du sauvetage, il a finalement sombré et jouera dès la saison prochaine la remontée en Ligue 1.

 Cette édition du championnat de France de Football fut un régal pour les amoureux de beau football. Nous avons eu beaucoup de rebondissements et de spectacle sur le terrain mais aussi dans les tribunes et sur les bancs. Nous avons déjà hâte de revoir nos clubs pour la prochaine saison.