Nouvelle rubrique ouverte aux articles rédigés en classe dans le cadre d’une discipline ou d’un croisement de disciplines. Ci-dessous, il s’agit d’un projet de rédaction d’articles sur le thème du développement durable à Marseille rédigés dans le cadre de l’accompagnement personnalisé  en seconde E à l’initiative de M. Vilanova, professeur d’histoire-géographie (2).

Comme dans plusieurs villes européennes, Marseille s’engage depuis 1995 dans une politique de développement . On y attend la réalisation de différents projets.

Mobilité durable

 

Intérieur de tramway à Marseille

Intérieur de tramway à Marseille

A Marseille, tout est mis en œuvre pour améliorer les mobilités des habitants tout en intégrant les principes du développement durable.

La métropole intègre petit à petit la technologie du Busway pour faire gagner énormément de temps à la population. Celle-ci consiste à créer des voies réservées aux bus avec des feux qui passent au vert, lorsque le bus s’approche.

Le réseau de tramway de Marseille comporte actuellement deux lignes desservant essentiellement le centre-ville. Une troisième ligne, en construction, reliera la Place Castellane au quartier d’affaires d’Euroméditérannée et parcourra l’ensemble de la Rue de Rome.

Le tramway a été conçu en fonction des politiques du développement durable, de plus le design a été élaboré de façon à s’harmoniser totalement avec l’univers et l’esprit de Marseille. En effet, dominé par des baies vitrées il ferait presque penser à un bateau terrestre; l’extérieur rappelle la coque d’un navire, dont la proue est la cabine de conduite. La couleur de la ligne desservie par la rame est portée par un cercle lumineux. À l’intérieur, le plancher, les parois et le plafond sont bleus, avec des sièges en bois. On trouve également au dessus de chaque porte un plan du réseau de tram ; naviguer sans boussole et aujourd’hui possible.

Une éco-conception urbaine

Euroméditerranée, lancé en 1995,  est un projet de rénovation urbaine visant notamment à créer un quartier d’affaires autour de la Joliette.

Pour cela de nombreuses transformations ont vu le jour ; la requalifications des Docks en bureaux, la rénovation du Silo en salle de spectacle, la rénovation de la rue de la République, la construction de la tour CMA-CGM, les Voûtes de la Major. Tout cela en relation avec le développement du tourisme de croisière que connait Marseille depuis quelques années.

Le quartier d’Euromed Center avec sa diversité d’activités est un concept original et moderne, puisque c’est un lieux de partages et de rencontres, facteur de progrès et d’innovation.

Le quartier d’affaires a de nombreux enjeux : Étendre le centre-ville vers le nord ; Améliorer le rayonnement et le visage de la métropole ; Diversifier les modes de transports modernes. ; Développer l’économie de la ville ; Réduire les risques sanitaires (pollutions) et naturels (inondations) ; Transformer un secteur dégradé en quartier attractif ayant une mixité total, fonctionnelle, sociale, générationnelle.

Opération grand centre ville

Un projet de requalification du patrimoine a été lancé ayant pour objectif de restaurer, réhabiliter et revitaliser l’ensemble du centre-ville de Marseille afin de le rendre plus agréable à vivre pour ses habitants et attractif pour les touristes.

Plusieurs quartiers de la ville ont ainsi connu une amélioration notamment le Vieux Port où l’allègement des trafics a permit une tranquillité favorisant la fréquentation des bars, restaurants, terrasses, et autres commerces près du port.

Mais la palme est attribuée au quartier du vélodrome. En effet un éco-quartier semblable au quartier olympique de Londres est en cour de développement autour du stade vélodrome. Crée pour l’Euro 2016 il a été imaginé comme un modèle de développement durable.

On y trouve une vraie mixité des équipements comme le stade Delort, une piscine, un centre commercial. Ce qui va permettre d’offrir de l’emploi, de stimuler l’attractivité de la métropole et d’attirer de nouveaux touristes. En tant qu’écoquartier l’accent a été mis sur le pilier environnemental. Des toitures photovoltaïques sont utilisées. Les eaux pluviales serviront à l’arrosage des espaces verts. Les transports doux sont privilégiés. Les eaux usées de la station d’épuration ont servi à la création d’une boucle de chaleur qui alimente le stade marseillais et tous les bâtiments et équipements de l’éco-quartier.

Nouria et Yacine en 2E