Nouvelle rubrique ouverte aux articles rédigés en classe dans le cadre d’une discipline ou d’un croisement de disciplines. Ci-dessous, il s’agit d’un projet de rédaction d’articles sur le thème du développement durable à Marseille rédigés dans le cadre de l’accompagnement personnalisé  en seconde E à l’initiative de M. Vilanova, professeur d’histoire-géographie (1).

Comment les Marseillais s’engagent t-ils dans le développement durable ?

Mucem Marseille journée du vélo

Mucem Marseille journée du vélo

Aujourd’hui, le développement durable est au centre du problème urbain, mais qu’est ce que le développement durable ? C’est un développement qui répond aux besoins des générations actuelles sans compromettre ceux des générations futures. Celui-ci repose sur trois piliers fondamentaux, les piliers économique, social et environnemental.

Londres, par exemple, s’est engagé sur cette voie et a impliqué ces principes dans de nombreuses expériences : Écoquartiers, Organisation des Jeux-Olympiques Durables, Ceintures Vertes, Accès payant pour les voitures…

Mais ce n’est pas la seule, Jakarta, également se lance dans la durabilité mais avec ses moyens disponibles actuellement.

Et Marseille ? Eh bien,  cela fait déjà quelques temps que la ville méditerranéenne s’y est mise ; en effet,  elle est engagée dans cette politique depuis 1995,  mais manquant de moyens économiques, les projets mettaient du temps à sortir de terre. Aujourd’hui, ça y est, on commence à voir les efforts qu’elle fournit. Car même si Marseille est une ville développée, le métro en est une preuve (moyen coûteux), de nombreuses améliorations reste encore à effectuer dans cette grande ville.

Marseille se motive, on bouge

De nombreuses mobilités sont mises à disposition à Marseille. Il faut arriver à modifier le comportement des Marseillais reliés à leur voiture. Cela crée des problèmes comme les embouteillages et la pollution.

Marseille, dotée actuellement du métro, des bus et du tramway,  améliore ses transports.

On voit apparaître des bus plus spacieux et efficaces : les busways (le 21 sur le boulevard Michelet en est un). Le tramway marseillais est moderne et design , il a été livré en 2007, et ne cesse d’être amélioré. Avec deux lignes à son actif , une troisième ligne sera inaugurée très prochainement (printemps 2015), elle reliera Castellane à la Canebière (et prévue jusqu’à Sainte Marguerite).

Des transports doux ont également été mis à la disposition des habitants, les « vélibs », ces vélos se trouvent un peu partout dans la ville et des abonnements en partenariat avec la RTM (le  réseaux de transports marseillais) permettent de les emprunter de manière à se déplacer librement et sans polluer.

On voit donc que Marseille s’inquiète bien d’améliorer ses moyens de transports pour pouvoir réduire la circulation et, ainsi, les embouteillages et la pollution. Cela va également améliorer le dynamisme de la ville,  redorer son image avec la modernité ensoleillée !

 Une vie meilleure dans un nouveau cadre

 Des projets sont lancés ! Marseille se mobilise et s’améliore. Le fait que la ville du sud ait été nommée capitale européenne de la culture en 2013 a peut être accentué et motivé les travaux en cours sur la ville.

Le quartier Euroméditerranée est le fruit de cette volonté,  c’est une opération de rénovation urbaine en cours à Marseille visant notamment à créer un quartier d’affaires à la Joliette. Depuis sa création en 1995, le projet assure un activité métropolitaine,  permet une extension des transports et accueille aujourd’hui de nombreux habitants et de nombreux emplois supplémentaires. Les espaces verts vont être multipliés et  ce projet favorise le tourisme avec sa position en bord de mer proposant une magnifique vue. Ce projet est « un laboratoire de la ville urbaine durable ». Il forme un triangle dont les sommets sont St Charles, Arenc et le J4/Mucem.

Mais ce projet n’est pas seul ! Dans la perspective de l’Euro 2016, la Ville de Marseille a décidé de mettre en œuvre  un programme majeur de transformation de son stade, emblème de fierté pour les Marseillais, et de ses alentours pour créer un écoquartier.  En effet, ce nouveau quartier que l’on commence à apercevoir a été totalement conçu dans le respect des principes du développement durable : de nombreux logements et bureaux sont créés pour le côté social, la construction d’un grand centre commercial flambant neuf va être entreprise au niveau économique et le nouveau quartier est entièrement inscrit dans une politique d’économie d’énergie (récupération des eaux usées, boucle de chaleur…). Et cerise sur le gâteaux, cet écoquartier a pour but d’être en harmonie avec l’environnement extérieur de manière à embellir la ville.

On voit donc que Marseille s’est bel et bien immergée dans le développement durable et ne cesse d’étonner par de nombreuses innovations qui ont également pour but d’améliorer le regard porté sur la ville qui était devenu péjoratif. Que peut on dire d’autre alors à cette belle ville de France que le simple mot : courage ?

 

Mérite et Maëlle en 2F