Des élèves de seconde C se sont prêtés au jeu de la critique littéraire. Avant de rencontrer l’auteur Velibor Colic, lundi 12 décembre, dans le cadre du prix littéraire du lycée, ils ont lu « Manuel d’Exil » et donnent leur avis,  encadrés par leur professeur de lettres, M. Gilly.

colic

Voici l’article de Margot Le Goff:

Lorsque que j’ai vu ce livre assez gros, j’ai eu peur. J’ai eu peur de m’ennuyer. La première page de couverture  me fait penser aux livres que lit mon père avec un titre un peu lourd. Mais après avoir étudié le titre ainsi que le sous-titre : Comment réussir son exil en 35 leçons ? Je remarque que tout le livre s’explique par ce titre. Il associe la tragédie et le comique, afin de donner à une situation dramatique ( l’exil ) plus de légèreté. Ce sous-titre me fait penser à une sorte de guide du routard ou guide pour les nuls.

L’auteur parle avec humour et innocence de thèmes graves comme le suicide qu’il veut accomplir sans se faire trop de mal. Il donne des leçons : « Comment mener une bagarre » Ou encore « Comment faire ses courses » Ces leçons sont de véritables leçons, bien que le ton soit amusant.

Ce livre est très intéressant, car il permet de savoir comment vivent les migrants en France et qu’est ce que les migrants pensent de la France. Pour finir, je conseillerai ce livre à mon père !