Nycthémère

Voilà un bien beau mot de la langue française trop peu souvent employé. Un « nycthémère » (prononciation : niktémère) vient du grec ancien νυχθήμερον, qui signifie « le jour et la nuit ».

Un « nycthémère », c’est donc une durée de temps de vingt-quatre heures. On utilise le mot principalement en biologie pour décrire le mode de vie de certains animaux : on parle de rythme nycthéméral ».

Synonyme : Circadien (en latin : « qui fait le tour du cadran »).

Exemple : Dans la pièce Œdipe Roi, Œdipe découvre qui il est vraiment en moins d’un nycthémère.