Enchifrené

Le mot du jour : Enchifrené

L’hiver approche, et on voit déjà de nombreux Thieriens dans les couloirs sortir de leur poche un mouchoir, et l’apporter vers leur nez avant de souffler un bon coup, heurtant au passage vos sensibles oreilles. « Mais qu’est-ce que tu as, Charles-Edouard ? », demandez-vous donc à votre ami.e.

Soit votre ami est normal, et il vous répond « J’ai le nez bouché », soit votre ami est un fidèle lecteur de La Terre en Thiers, et il vous répond : « J’ai le nez tout enchifrené ».

Eh oui, « enchifrené », verbe du 1er groupe, désigne l’irritation de la muqueuse nasale lorsque vous avez un rhume. C’est tout de suite plus classe que « J’ai la morve au nez », non ?